Sélectionner une page

Avant la crise du Coronavirus, plus de 70 fers différents étaient annoncés en France en 2020. Les annulations dues à la pandémie ont changé la donne, mais un regard sur les choix des empresas et des clubs taurins organisateurs n’est pas inutile. Bien sûr, les élevages sortis en piste, du moins dans les arènes, sont mentionnés dans cette liste (qui n’est sans doute pas totalement exhaustive).

Plus largement, cela nous permet de voir tout ce que l’épidémie a fait perdre aux ganaderos, l’envoi de leurs bêtes aux abattoirs ne leur rapportant au mieux que 10 à 20% du prix de vente aux empresas…

Dans l’ordre alphabétique, les 26 premiers :

Adolfo Martin : Arles (Talavante annulé), Mont de Marsan (annulé).

Albaserrada (Marques de) : Aignan en corrida concours (annulé), Alès (annulé).

Photo : © JYB Toro de Marques de Albaserrada à la ganaderia 2017.

Alcurrucen : Mont de Marsan (annulé). Arles (Riz)

Photo : ©JYB Urdiales face au toro Gaiterito n°100 de Alcurrucen à Bilbao le 25 août 2018.

Alma Serena : Hagetmau (NSP). Arles (annulé), Mugron (annulé).

François André : Gimeaux.

Antonio Banuelos : Mimizan.

Baltasar Iban : Istres (annulé desafio ganadero)

Barcelo : Alès (NSP annulé), Nîmes (NSP annulé)

Barcial : Céret (N annulé), Parentis (annulé).

Blohorn : Soustons. Alès (annulé).

Photo : ©JYB Toro n°56 de Blohorn dans la muleta de Michelito, à Alès le 27 mai 2017.

Bohorquez : Béziers, Lunel, Nîmes (Vendanges).

Camino de Santiago : (Jean-Louis Darré) Aignan (annulé NSP et corrida concours) Arzacq (annulé), Bougue (annulé), Nogaro (annulé).

Photo : ©JYB Frascuelo, n°33 de Camino de Santiago à Mont de Marsan le 25 juillet 2015.

Casanueva : Arzacq (NSP annulée)

Cebada Gago : Vic Fezensac (annulé).

Photo : ©JYB Fandango n°20 de Cebada Gago à Vic Fezensac en 2019.