Sélectionner une page

Lors de la publication de mon livre « Introduction à la corrida », nombreux sont les critiques qui ont apprécié et souligné l’aspect pédagogique et la précision de l’ouvrage. (voir ci-dessous quelques exemples).

Or le problème actuel de l’aficion est celui de la transmission de sa passion pour l’art taurin. Alors pourquoi ne pas se pencher sur cet ouvrage et l’offrir notamment aux jeunes ou aux moins jeunes qui ne connaissent pas la corrida parce qu’ils n’ont pas eu l’occasion de l’apprécier. Comme le titre l’indique, c’est une introduction, et l’étape suivante sera de les emmener aux arènes.

Livre Introduction à la corrida. publication à compte d’auteur.

Point particulier, toutes les recettes (recettes et non bénéfices) des ventes sont reversées aux écoles taurines. A ce jour entre la première et la deuxième édition, 5 écoles taurines se sont partagé 8500 €. Et dès que les 5  prochains livres auront été vendus, une école recevra un chèque de 500€.

Remise d’un chèque à l’école taurine d’Arles lors de la dernière féria du Riz.

QUELQUES CRITIQUES :

« J’ai bien reçu votre ouvrage qui me paraît très important et appréciable pour la concision de ses propos et l’exhaustivité des informations.

Avec mes félicitations pour la clarté des textes justement illustrés »

Dominique Valmary président de la FSTF

« Pour l’aficionado averti, le spectateur curieux, le néophyte, cet ouvrage est pour chacun d’entre nous, accessible à tous. Les réponses à vos questions s’y révèlent.

Nouvelle édition revue et augmentée, l’auteur nous présente un travail remarquable. 300 photos-documents commentées nous permettent de mieux comprendre et apprécier les évènements qui se déroulent durant ce court instant d’une « confrontation entre l’homme et le toro ! »

L’originalité vient du fait qu’ici ce sont les photos qui nous expliquent les différentes phases, du paseo à l’estocade, photos enrichies par un texte bref et éclairant.

Voici un beau volume à offrir également pour transmettre l’amour du toro et notre passion de la tauromachie.

Et que l’on ne nous dise pas que de ce combat ne se dévoile pas un art !

Comme l’écrit l’auteur, « ce livre n’apporte pas de références historiques ou d’analyses philosophiques, mais s’attache simplement à montrer et expliquer ce qui se passe au cours des 20 minutes du combat du toro. »

Vuelta fleurie à cet aficionado qui reverse les recettes de la vente aux écoles taurines françaises.

Gilbert Lamarque.

Vache et son veau dans le campo de la ganaderia Marques de Albaserrada. Photo extraite du livre « Introduction à la corrida ».

« J’ai lu votre superbe livre d’introduction à la corrida, et je tenais à vous féliciter pour la qualité de ce travail. Il existe beaucoup d’excellents livres sur le sujet, mais ils se heurtent à la difficulté de décrire un art fugace, dont le temps efface les gestes aussitôt après leur exécution. Comment décrire un combat tout en mouvement, et rendre visible ce que les yeux ont à peine le temps de saisir ? Le miracle de vos excellentes photos permet d’immobiliser dans l’instant ce qui fait l’essence du combat et de se représenter ce que les descriptions peuvent à peine rendre visible.

Une autre qualité de votre livre est de mettre en évidence la fiesta dans toute sa beauté, en montrant que celle-ci est le résultat d’une lutte difficile. Le lecteur ne peut qu’être saisi par le nombre de réussites taurines qui illustrent vos propos et qui cependant ne couvrent qu’un nombre réduit d’années. Les belles photos se succèdent, toutes plus convaincantes les unes que les autres. Il n’est pas possible d’y rester insensible.

Le tableau de la tauromachie qui en résulte est loin des abstractions qui souvent émaillent les ouvrages qui lui sont consacrés et des descriptions formulées dans la langue taurine, certes belle et utile, mais souvent difficile à comprendre pour le non initié. On est ici dans l’incarnation de ce grand art, une incarnation très concrète, ouverte pourtant aux questions que génère tout art digne de ce nom.

J’ai donc pris un plaisir extrême à parcourir votre ouvrage. »

François Fierens Club taurin de Bruxelles.

…Avant de le relire plus complètement, je découvre agréablement qu’il est un peu plus copieux, qu’il y a un grand renouvellement des photos avec des clichés d’exception supplémentaires de toros, des ajouts utiles sur les costumes ou le campo et un hommage bienvenu à Fandiño -que j’appréciais beaucoup-, mais qu’il a gardé cette excellente présentation pédagogique avec explications claires et références précises. Ce choix permet de le lire par petites touches successives au gré de ses questions ou de ses souvenirs, comme on boit un bel Armagnac par petites gorgées.

P P. Aficionado du sud-est.

Jilguero, toro n°11 de Saltillo, jaillissant du toril dans les arènes de Céret, le 15 juillet 2017. Photo extraite du livre « Introduction à la corrida ».

…pour vous remercier chaleureusement et vous féliciter pour le beau travail de pédagogie que vous avez réalisé au travers cet ouvrage.

Julien Aubert (Valverde).

Nouvelle édition de « Introduction à la corrida ».

12 pages supplémentaires sur la vie du toro au campo, sur le costume de lumières, des précisions sur la pique et sur l’estocade,  etc. Trois-cents belles photos à l’appui, un ouvrage de référence destiné principalement aux néophytes mais qui permettra aussi aux aficionados de consolider leurs connaissances.

Le montant des ventes sera reversé aux écoles taurines françaises, une raison de plus d’acquérir l’ouvrage qui est vendu uniquement par correspondance (voir bon de commande ci-dessous) ou lors des ferias auxquelles l’auteur assistera.

Patrick Colleoni Toro bravo.

https://www.toreoyarte.com/editopinion/introduction-a-la-corrida-jyb/

Article publié par Nino de Saint Rafael sur son site Toréo y arte.

NB la référence à la première édition et aux sites pour commander n’est plus d’actualité : le livre n’est vendu que par correspondance en page d’accueil de ce site (facealacorne). Se méfier notamment des vendeurs de livres d’occasion qui proposent des prix scandaleux alors que le prix du livre neuf est 25 € (port compris) et qu’il reste encore un stock de plusieurs centaines d’exemplaires !

« Je considère que votre livre est d’une part une excellente initiation à la corrida sous tous ses aspects, non seulement pour ceux qui veulent la découvrir, mais aussi pour les aficionados réguliers qui y trouvent toujours des détails à apprendre… Ou se remémorer. »

Jean-Michel Lamy.

« JYB publie un livre remarquable sur la tauromachie, c’est pour moi LE SEUL livre qui explique vraiment les bases de l’art que nous aimons, de façon courte, simple et compréhensible à tous. Même vous qui « savez » et pour ceux qui veulent en savoir plus, SURTOUT achetez ce livre qui, en plus, est rempli de photos superbes dont de nombreuses de notre maestro. »

Et encore dans les commentaires :

« Je trouve votre livre remarquable
Cela fait longtemps que j’en cherchais un comme celui-là : complet, intéressant, beau et CLAIR.

Ma sœur qui n’y connait rien, l’a lu avec un grand plaisir et m’a dit : maintenant, je comprends ! 

J’espère vivement qu’il rencontrera le succès qu’il mérite. »

Pena Sébastien Castella de Nîmes.

Brevito, toro n°212 de Fuente Ymbro, attaquant avec violence la cape de Joselito Adame à Séville le 6 mai 2014. Photo extraite du livre « Introduction à la corrida ».

« Le recueil de photos est magnifique, certains professionnels de la tauromachie m’ont dit que vos photos montraient que vous étiez un vrai « aficionado » car vous aviez saisi avec un œil averti, le détail ou l’instant si fugace dans cet ART que nous aimons tant. »

Centre de tauromachie de Nîmes

Cher monsieur, merci pour le livre que vous m’avez donné lundi à Nîmes. Il est bien didactique, clair, juste il fait œuvre utile. Donc bravo. 

Jacques Durand

..En premier lieu, c’est bien sûr l’iconographie qui accroche le regard. Photographe averti, l’auteur a retenu près de 300 photographies (toutes en couleur) qu’il a réalisées dans les plazas de Nîmes ou de Séville et dans quelques élevages réputés. Ainsi du déboulé d' »Arrojado », toro de Nuñez del Cuvillo gracié à Séville le 30 avril 2011, à la sortie a hombros de José Tomas et Thomas Dufau à Nîmes le 18 septembre 2011, sont illustrées et commentées les diverses séquences d’une corrida. Tout y regorge de passion et de précision. Comme il a, dès ses premiers pas d’aficionado, « éprouvé le besoin de mettre un nom sur ce qu’il voyait dans l’arène », l’auteur s’emploie à évoquer, image à l’appui les phases successives d’une course. Il ne néglige aucun terme technique utile (pour précise-t-il « comprendre le langage des chroniqueurs taurins que je lisais dans la presse ») ni n’oublie de commenter le pourquoi et le comment des comportements des acteurs, toros et toreros. Côté texte, nombreuses sont les expressions indispensables: « marquer sa domination sur le toro en gagnant sur son terrain », « peser sur la charge », « mettre en évidence la bravoure du toro », « s’engager et parfois se défendre » etc. S’y succèdent les observations pertinentes et autres critiques avisées comme, par exemple, une étude convaincante du julipié! Ainsi l’on passe du propos didactique de base à l’observation la plus pointue. Le tout illustré par de belles photographies suggestives.

Un livre pour les débutants en aficion qui trouveront des informations essentielles ou pour les aficionados chevronnés qui revivront de précieux souvenirs.

Pierre Vignaud revue Toros

Etc…