Sélectionner une page

Comme annoncé précédemment et totalement prévu, Morante est la base de la temporada à la Maestranza en 2022. On pourra l’apprécier ou regretter qu’il ne s’annonce que devant des élevages « de garantie » tous d’origine Domecq, contrairement à ses intentions affichées. Mais c’est Séville : habituellement sur 6 ou 8 toros possibles on ne le voit bien que devant l’un d’entre eux comme l’an dernier devant Jarcio, n°95 de Juan Pedro Domecq, le 1 er octobre 2021.

Les cartels officiels sont donc les suivants :

cartels Séville 2022

D 17/04 MoranteJuan Ortega y Pablo Aguado (Juan Pedro) (Resurrección).

Cartel de grande expectacion, en espérant que ce ne sera pas une déception.

D 24/04 Oliva Soto, Esaú Fernández, Javier Jiménez, Borja Jiménez, Lama de Góngora Ángel Jiménez (Virgen María -Santa Ana).

Un bon coup de pouce à des toreros que l’on voit assez peu malgré leurs qualités. Virgen Maria est la seule présence française dans un cartel avec Léa Vicens

Alfonso Cadaval, alors novillero, en véronique, devant un toro de la Plata, à Ronda le 9 septembre 2016. ©JYB archives.

X 27/04 José Garrido, Joaquín Galdós y Alfonso Cadaval (Santiago Domecq)

Les Santiago Domecq inaugurent la semaine de préféria : cela devient une tradition…

J 28/04 El FandiMiguel Ángel Perera y Daniel Luque (Parralejo)

Nouvelle ganaderia invitée à Séville après sa présentation en novillada l’an dernier.

V 29/04 MoranteDiego Urdiales y Manzanares (Jandilla)

Cartel sensé susciter encore une grande expectacion…

Emilio de Justo, passe de pecho à verdadero, n°53 de Victorino Martin, à Séville le 23 septembre 2021. ©JYB Emilio de Justo est à 2 contrats après son triomphe de l’an dernier.

S 30/04 Antonio Ferrera, Miguel Ángel Perera y Emilio de Justo (Victorino)

Guillermo Hermoso de Mendoza, qui avait triomphé en 2021, renouvellera-t-il son succès ? ©JYB

D 01/05 Hermoso de Mendoza, Lea Vicens y Guillermo Hermoso (San Pelayo – Capea)

L 02/05 El Juli, Roca Rey y Tomás Rufo (Victoriano del Río)

Tomas Rufo sera l’attraction de ce cartel.

M 03/05 Daniel Luque, Ginés Marín y Álvaro Lorenzo (Parladé)

Encore du Domecq, mais une terna qui laisse espérer de la competencia !

X 04/05 El JuliManzanares y Pablo Aguado (Garcigrande)

Cartel classique…

J 05/05 Diego Urdiales, Emilio de Justo y Cayetano (García Jiménez)

Pour le clacissisme de Diego Urdiales.

V 06/05 Morante, Juan Ortega y Roca Rey (Cuvillo)

Competencia à la cape, entre Morante et Juan Ortega !

S 07/05 MoranteEl Juli y Manuel Perera (alt.) (Torrestrella)

L’alternative de Manuel Perera sera à suivre, surtout devant ce fer.

D 08/05 Manuel Escribano (Miura)

Les critiques soulignent le manque de répertoire de Manuel Escribano, mais le défi est magnifique.

FERIA DE SAN MIGUEL

V 23/09 MoranteJuan Ortega y Tomás Rufo (García Jiménez)

S 24/09Manzanares, Roca Rey y Calerito (alt.) (Victoriano del Río)

D 25/09 MoranteGinés Marín y Pablo Aguado (Juan Pedro Domecq)

Renouvellement des abonos, du 14 au 22 mars.
Nouveaux abonos, du 14 au 26  mars.
Entrées séparées: 7 avril au 8 mai
Horaires de taquilla: de 10 à 14 et de 17 à 20 heures.